FOOFWA D’IMOBILITÉ

« Mes chorégraphies sont basées sur la danse, le texte, l’image et le son vidéo. Je n’ai plus envie d’être un danseur muet ».

Après une première carrière en danse classique, il entre en 1991 à la Merce Cunningham Dance Company, qu’il quitte en 1998 pour se lancer dans une recherche chorégraphique personnelle. Il prend alors le nom de Foofwa d’Imobilité et fonde sa compagnie Neopostist Ahrrt.

Il étudie le rapport entre danse et sport et invente la Dancerun, activité hybride entre course et danse sur plusieurs kilomètres, soit sur scène, avec entre autres Perform.dancerun.2 (2003), soit en extérieur, comme dans Kilometrix.dancerun.4 (2003).

Il questionne également le rapport entre public et œuvre chorégraphique dans The Making of Spectacles (2008) et Quai du Sujet (2007) ; le corps numérique dans Media Vice Versa (2002), Avatar dance series et Second Live series (vidéos), BodyToys (2007) ; et l’historicité du corps dansant dans descendansce (2000), Le Show (2001), MIMESIX (2005), Benjamin de Bouillis (2005), Musings (2009), Pina Jackson in Mercemoriam (2009) et Histoires Condansées (2011).

Foofwa d’Imobilité a reçu commande du Nederlands Dans Theater II, Ballet de Berne, Ballet Junior de Genève, et, en 2010, de la SACD et du Festival d’Avignon pour Au Contraire (à partir de JL Godard).

http://www.foofwa.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *