Aurore DESPRÉS

Parallèlement à des études en sciences du langage, elle pratique la danse contemporaine et, en tant qu’interprète et chorégraphe, réalise entre 1989 et 1992 trois pièces en coproduction avec la Comédie de Saint-Étienne dont Bing Bang Monsieur Artaud d’après l’œuvre d’Antonin Artaud. Sous la direction de Michel Bernard à l’université Paris 8, elle inscrit ses recherches sur le Travail des sensations dans la pratique de la danse contemporaine, s’attachant à analyser les logiques de la sensation et du mouvement à l’œuvre, ce notamment au travers du travail d’Odile Duboc, de Trisha Brown et du Contact Improvisation. Intervenant en histoire et en esthétique de la danse dans diverses structures, elle est depuis 2002 maître de conférences de l’université de Franche-Comté et membre chercheuse du laboratoire ELLIADD (EA 4661) pour l’équipe de recherche sur la Création, Intermédialité, Mémoire dans les Arts du Spectacle (CIMArtS) de l’Université de Franche-Comté.

Ses recherches entre théorie et pratique portent sur les logiques de la perception et du geste dans le champ de la danse contemporaine et des nouvelles esthétiques de la danse à la croisée de l’art performance. Elle est responsable du Diplôme Universitaire Art, danse et performance de l’Université de Franche-Comté (http://duadp.hypotheses.org) qu’elle a créé en 2011 en partenariat avec le CCFCB et l’ISBA. Investie par les questions de mémoire et d’histoire constitutives de l’art chorégraphique contemporain, elle conçoit FANA Danse Contemporaine http://fanum.univ-fcomte.fr/fana/ qui publie en ligne les catalogues, notices et vidéos des Fonds d’Archives Numériques Audiovisuelles de Dominique Bagouet-Carnets Bagouet et d’Ingeborg Liptay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *